+
Grossesse

9 choses que votre sage-femme peut faire pour vous


Durant votre grossesse, vous serez sans doute suivie par une sage-femme, mais peut-être ignorez-vous tout ce qu'elle peut faire pour vous… A réviser avant votre prochain rendez-vous.

1) Déclarer votre grossesse

  • Depuis 2004, et la modification de l'article L.2122-1 du code de la santé publique, une sage-femme peut réaliser le premier examen prénatal et, par conséquent, attester de la grossesse. Pour cela, elle complète l'imprimé " vous attendez un enfant " ainsi qu'une attestation de premier examen médical. Vous enverrez ensuite le premier volet de ces documents à la Caf avant la 14e semaine de grossesse, afin de percevoir la prime de naissance. Le second volet sera adressé à la Sécurité sociale afin que vos futurs soins vous soient remboursés.

2) Vous suivre jusqu'à la naissance

  • C'est possible, à condition de vous faire suivre par une sage-femme libérale. Elle pourra pratiquer tous les examens de votre grossesse, y compris les échographies si elle est équipée et surtout, formée à cela. Sachez toutefois qu'en cas de problèmes (diabète gestationnel, risque d'accouchement prématuré… ), elle vous orientera vers une structure hospitalière. Si tout va bien, elle pourra vous accoucher sous deux conditions : si votre maternité dispose d'un plateau technique ouvert aux sages-femmes libérales ou si vous optez pour l'accouchement à domicile. Autrement, vous donnerez naissance à votre bébé à la maternité, accompagnée par la sage-femme de garde ce jour-là.

3) Vous prescrire des antibiotiques

  • Depuis l'arrêté du 12 octobre 2011, le champ de prescription des sages-femmes a été élargi. Elles peuvent désormais prescrire des antibiotiques pour soigner une infection urinaire ou en prévention d'infections materno-fœtales chez la femme enceinte (par exemple en cas de rupture prématurée de la poche des eaux).

4) Vous prescrire de l'homéopathie

  • Nausées, jambes lourdes, montée de lait douloureuse… que ce soit pendant ou après la grossesse, les sages-femmes peuvent vous prescrire des médicaments homéopathies depuis 2011. Une bonne nouvelle pour les futures mamans qui n'ont souvent pas d'autres solutions pour se soigner en attendant bébé.

1 2