Votre enfant 5-11 ans

Il ne mange presque rien, c'est grave ?


Votre enfant chipote, grignote, tord le nez devant son assiette… A tel point que vous vous demandez parfois comment il tient encore debout.

Le problème

  • Votre enfant boude le déjeuner et le dîner, mais il accepte volontiers laitages, compotes, jus de fruit, gâteaux… au petit déjeuner ou au goûter. En fin de compte, il mange, mais la composition de ses repas est déséquilibrée et trop chargée en sucres (glucides simples), facteur de risque d'obésité infantile.
  • Les légumes, c'est pas son truc.… Mais quand vous lui servez des frites ou des pâtes bolognaises, riches en graisses, il ne se fait plus prier et se ressert de lui-même.
  • Il (elle, le plus souvent) s'est mis en tête de perdre du poids, sans que cela soit justifié du point de vue médical.

Il ne mange presque rien ? Ce qu'il faut savoir

  • Nombre de mères sont persuadées que leur enfant ne mange pas assez. Pour vous assurer que vous ne faites pas partie de celles qui s'inquiètent à tort, restez objective.
  • Votre aîné ne vous avait pas habitué à tant de difficultés. C'est tout juste s'il ne faut pas lui ôter le pain de la bouche ! Force est d'admettre que les disparités de comportement dans une même famille existent également à table.
  • Soucieux de sa santé et de sa croissance, vous lui imposez peut-être de ne pas quitter la table avant d'avoir terminé son assiette. Les spécialistes de la nutrition et de l'éducation au goût soulignent que cette demande est inutile et ne fait que renforcer le rapport négatif à l'alimentation.

    1 2 3