Doit-il sauter une classe ?

Doit-il sauter une classe ?

Depuis quelque temps, vous avez l'impression que votre enfant pourrait s'épanouir davantage dans la classe du niveau supérieur. Est-ce forcément une bonne intuition ?

Votre enfant est vif, curieux et, pourtant, il paraît tourner en rond à l'école en ce moment. Vous le trouvez en avance sur ses copains de classe. Est-ce vous qui surestimez ses capacités ou a-t-il besoin d'être davantage stimulé ?

Le problème

Plusieurs situations sont susceptibles de motiver un saut de classe. Certains signes peuvent éveiller votre attention :

  • Il est fort en calcul et se débrouille très bien avec les temps de l'indicatif. Il a peut-être déjà acquis les connaissances de son niveau.
  • Il s'ennuie en classe, paraît triste à la maison, il s'exprime dans un langage très élaboré pour son âge. Il fait peut-être partie de ces enfants dits " intellectuellement précoces ".
  • Il est très curieux. En classe, il pose beaucoup de questions et déborde parfois le sujet qui lui est enseigné. Il a besoin d'être davantage stimulé.
  • Il est très mûr par rapport à ses copains. Né au mois de janvier, il est d'ailleurs l'un des plus âgés de sa classe. Il a peu de centres d'intérêts communs avec les enfants de son niveau et est plus à l'aise avec ses aînés.
  • Il est très grand pour son âge.

Sauter une classe ? Restez prudent

Cette décision comporte un risque. Vous devez donc rester prudent.

  • Demandez-vous ce que vous attendez de votre enfant. Veillez à ne pas lui fixer des objectifs hors de sa portée et identifiez la raison pour laquelle vous souhaitez qu'il saute une classe. Est-ce dans une perspective stratégique : vous vous dites que, s'il redouble plus tard, cela sera moins grave. Rêvez-vous d'un enfant hors norme qui serait plus doué que les autres ?
  • Envisagez une rencontre avec la maîtresse. Vérifiez que votre écolier a bien intégré les compétences qu'il semble avoir acquises avec un peu d'avance et surtout que l'image que vous vous faites de lui n'est pas trop différente de celle qu'a la maîtresse. C'est indispensable avant d'envisager la construction de nouveaux apprentissages.
  • Parlez-en avec votre enfant. Il est essentiel qu'il adhère à ce projet et qu'il n'y ait pas de réticences de sa part.

    1 2