Galeries

Comptines de Noël


Voir le diaporama

Petit Papa Noël, Vive le vent, Mon beau sapin… votre tout-petit adore ces comptines qui lui parlent de Noël. Vous avez oublié les paroles ? Retrouvez-les ! A entonner à tue-tête avec votre enfant pour patienter jusqu'au jour J.

Comptines de Noël (10 photos)

Bonhomme Noël

Tes joues sont rouge cerise

Gentil Bonhomme Noël

Car tu viens pendant la bise

Gentil Bonhomme Noël

On t'aime bien

Reviens, reviens

Avec ta hotte et ton âne

On t'aime bien

Reviens, reviens

Et pense à nos joujoux

Tu vas par les cheminées

Gentil Bonhomme Noël

Comme une charmante fée

Gentil Bonhomme Noël

On t'aime bien

Reviens, reviens

Avec ta hotte et ton âne

On t'aime bien

Reviens, reviens

Et pense à nos joujoux

Tes joujoux sont magnifiques

Gentil Bonhomme Noël

Poupées et trains électriques

Gentil Bonhomme Noël

On t'aime bien

Reviens, reviens

Avec ta hotte et ton âne

On t'aime bien

Reviens, reviens

Et pense à nos joujoux

Sur les toits, là-haut, tu passes,

Gentil Bonhomme Noël,

Sans jamais laisser de traces,

Gentil Bonhomme Noël.

On t'aime bien

Reviens, reviens

Avec ta hotte et ton âne

On t'aime bien

Reviens, reviens

Et pense à nos joujoux

Toutes nos comptines de Noël

Petit papa Noël

C'est la belle nuit de Noël

La neige étend son manteau blanc

Et les yeux levés vers le ciel

A genoux, les petits enfants

Avant de fermer les paupières

Font une dernière prière.

Petit papa Noël

Quand tu descendras du ciel

Avec des jouets par milliers

N'oublie pas mon petit soulier.

Mais avant de partir

Il faudra bien te couvrir

Dehors tu vas avoir si froid

C'est un peu à cause de moi.

Le marchand de sable est passé

Les enfants vont faire dodo

Et tu vas pouvoir commencer

Avec ta hotte sur le dos

Au son des cloches des églises

Ta distribution de surprises.

Petit papa Noël

Quand tu descendras du ciel

Avec des jouets par milliers

N'oublie pas mon petit soulier.

Mais avant de partir

Il faudra bien te couvrir

Dehors tu vas avoir si froid

C'est un peu à cause de moi.

Il me tarde que le jour se lève

Pour voir si tu m'as apporté

Tous les beaux joujoux que je vois en rêve

Et que je t'ai commandés

Petit papa Noël

Quand tu descendras du ciel

Avec des jouets par milliers

N'oublie pas mon petit soulier.

Mais avant de partir

Il faudra bien te couvrir

Dehors tu vas avoir si froid

C'est un peu à cause de moi.

Et quand tu seras sur ton beau nuage

Viens d'abord sur notre maison

Je n'ai pas été tous les jours très sage

Mais j'en demande pardon

Petit papa Noël

Quand tu descendras du ciel

Avec des jouets par milliers

N'oublie pas mon petit soulier.

Mais avant de partir

Il faudra bien te couvrir

Dehors tu vas avoir si froid

C'est un peu à cause de moi.

Vive le vent !

Sur le long chemin

Tout blanc de neige blanche

Un vieux monsieur s'avance

Avec sa canne dans la main

Et tout là-haut le vent

Qui siffle dans les branches

Lui souffle la romance

Qu'il chantait petit enfant

Vive le vent, vive le vent

Vive le vent d'hiver

Qui s'en va sifflant, soufflant

Dans les grands sapins verts

Oh ! Vive le temps, vive le temps

Vive le temps d'hiver

Boule de neige et jour de l'an

Et bonne année grand-mère

Joyeux, joyeux Noël

Aux mille bougies

Quand chantent vers le ciel

Les cloches de la nuit

Oh ! Vive le vent, vive le vent

Vive le vent d'hiver

Qui rapporte aux vieux enfants

Leurs souvenirs d'hiver

Vive le vent, vive le vent

Vive le vent d'hiver

Qui s'en va sifflant, soufflant

Dans les grands sapins verts

Oh ! Vive le temps, vive le temps

Vive le temps d'hiver

Boule de neige et jour de l'an

Et bonne année grand-mère

Et le vieux monsieur

Descend vers le village,

C'est l'heure où tout est sage

Et l'ombre danse au coin du feu

Mais dans chaque maison

Il flotte un air de fête

Partout la table est prête

Et l'on entend la même chanson

Vive le vent, vive le vent

Vive le vent d'hiver

Qui s'en va sifflant, soufflant

Dans les grands sapins verts

Oh ! Vive le temps, vive le temps

Vive le temps d'hiver

Boule de neige et jour de l'an

Et bonne année grand-mère

Boule de neige et jour de l'an

Et bonne année grand-mère !

Vive le vent d'hiver !

Voir la comptine en vidéo

L'as-tu vu ?

L'as-tu vu, l'as-tu vu, le petit bonhomme, le petit bonhomme ?

L'as-tu vu, l'as-tu vu, le petit bonhomme au chapeau pointu ?

On l'appelle le Père Noël, par la cheminée, par la cheminée,

On l'appelle le Père Noël, par la cheminée il descendra du ciel

Il apporte des joujoux, sa hotte en est pleine, sa hotte en est pleine

Il apporte des joujoux, sa hotte en est pleine et c'est pour nous !

Flocon, papillon

Il neige doux, il neige doux

Tout près du feu resserrons-nous

Il neige doux, il neige doux

La terre est noire par-dessous.

Flocon, papillon,

La fenêtre, la fenêtre

Flocon, papillon

La fenêtre est en coton.

Il neige froid, il neige froid

Mettez vos capuchons tout droits

Il neige froid, il neige froid

La tortue s'est cachée je crois.

Flocon, papillon,

La fenêtre, la fenêtre

Flocon, papillon

La fenêtre est en coton.

Il neige blanc, il neige blanc

Ne tombez pas en repartant

Il neige blanc, il neige blanc

Il neige un peu pour les enfants.

Flocon, papillon,

La fenêtre, la fenêtre

Flocon, papillon

La fenêtre est en coton.

Il neigera, il neigera

Puis un jour le printemps viendra

Et sur les branches il neigera

Des fleurs de pomme et du lilas.

Flocon, papillon,

La fenêtre, la fenêtre

Flocon, papillon

La fenêtre est en coton.

Un, deux, trois petits lutins

Un, deux, trois petits lutins

S'amusent depuis c'matin

À préparer des cadeaux

Emportés par le traîneau

Noël, Noël, faut aider le Père Noël

Noël, Noël, vite, vite c'est Noël

Quatre, cinque (sic) six pirouettes

Et des folies plein la tête

Oeil taquin chapeau pointu

En chantant Turlututu

Noël, Noël, faut aider le Père Noël

Noël, Noël, vite, vite c'est Noël

Sept, huit, neuf et c'est fini

Les lutins sont endormis

Bien au chaud près du grand feu

Le Père Noël est heureux.

Noël, Noël, faut aider le Père Noël

Noël, Noël, vite, vite c'est Noël

Petit Garçon

Dans son manteau rouge et blanc

Sur un traîneau porté par le vent

Il descendra par la cheminée

Petit garçon, il est l'heure d'aller se coucher

Tes yeux se voilent

Ecoute les étoiles

Tout est calme, reposé

Entends-tu les clochettes tintinnabuler

Et demain matin, petit garçon

Tu trouveras dans tes chaussons

Tous les jouets dont tu as rêvé

Petit garçon il est l'heure d'aller se coucher

Tes yeux se voilent

Ecoute les étoiles

Tout est calme, reposé

Entends-tu les clochettes tintinnabuler

Et demain matin, petit garçon

Tu trouveras dans tes chaussons

Tous les jouets dont tu as rêvé

Petit garçon il est l'heure d'aller se coucher

Tes yeux se voilent

Ecoute les étoiles

Tout est calme, reposé

Entends-tu les clochettes tintinnabuler

Et demain matin, petit garçon

Tu trouveras dans tes chaussons

Tous les jouets dont tu as rêvé

Petit garçon il est l'heure d'aller se coucher

Il était trois petits enfants

Ils étaient trois petits enfants

Qui s'en allaient glaner aux champs

S'en vont au soir chez un boucher

" Boucher, voudrais-tu nous loger ?

Entrez, entrez, petits enfants,

Il y a de la place assurément."

Ils n'étaient pas sitôt entrés,

Que le boucher les a tués,

Les a coupés en petits morceaux,

Mis au saloir comme pourceaux.

Saint Nicolas au bout d'sept ans,

Saint Nicolas vint dans ce champ.

Il s'en alla chez le boucher : " Boucher, voudrais-tu me loger ? "

" Entrez, entrez, saint Nicolas,

Il y a d'la place, il n'en manque pas. "

Il n'était pas sitôt entré,

Qu'il a demandé à souper.

" Voulez-vous un morceau d'jambon ?

Je n'en veux pas, il n'est pas bon.

Voulez-vous un morceau de veau ?

Je n'en veux pas, il n'est pas beau !

Du p'tit salé je veux avoir,

Qu'il y a sept ans qu'est dans l'saloir.

Quand le boucher entendit cela,

Hors de sa porte il s'enfuya.

" Boucher, boucher, ne t'enfuis pas,

Repens-toi, Dieu te pardonn'ra. "

Saint Nicolas posa trois doigts.

Dessus le bord de ce saloir :

Le premier dit: " J'ai bien dormi ! "

Le second dit: " Et moi aussi ! "

Et le troisième répondit : " Je croyais être en paradis ! "

Mon beau sapin

Mon beau sapin, roi des forêts

Que j'aime ta parure

Quand par l'hiver, bois et guérets

Sont dépouillés de leurs attraits

Mon beau sapin, roi des forêts

Tu gardes ta parure

Toi que Noël

Planta chez nous

Au saint-anniversaire

Joli sapin, comme ils sont doux

Et tes bonbons et tes joujoux

Toi que Noël

Planta chez nous

Tout brillant de lumière

Mon beau sapin

Tes verts sommets

Et leur fidèle ombrage

De la foi qui ne ment jamais

De la constance et de la paix

Mon beau sapin

Tes verts sommets

M'offrent la douce image

Voir la comptine en vidéo

Trois petits sapins

Trois petits sapins

Se donnaient la main

Car c'était Noël

De la terre au ciel.

Prirent le chemin

Menant au village

Jusqu'à l'étalage

D'un grand magasin

Là ils se couvrirent

De tout ce qui brille

Boules et bougies

Guirlandes pour luire

Et s'en retournèrent

La main dans la main

Par le beau chemin

De l'étoile claire

Jusqu'à la forêt

Où minuit sonnait,

Car c'était Noël

De la terre au ciel

A découvrir :