Votre bébé 0-1 an

Comment sevrer bébé en douceur


Le temps est venu de sevrer votre bébé, de passer de l'allaitement maternel au biberon ou à une alimentation diversifiée ? Une transition pas toujours facile… Les conseils de nos spécialistes pour réussir le sevrage.

  • Pour votre bébé, le sevrage signifie qu'il va passer du sein au biberon, ou, s'il est un peu plus grand, à une alimentation diversifiée. Au sens strict du terme, il s'agit de l'arrêt total de l'allaitement maternel. Cette étape, physiologique et psychologique, suscite parfois de l'inquiétude. N'hésitez pas à en parler avec votre sage-femme, le pédiatre ou une puéricultrice, ainsi qu'avec le papa. En attendant, les réponses de nos deux spécialistes, les Drs Marie Thirion, pédiatre, et Karine Garcette, pédiatre gastro-entérologue.

Quels sont les mécanismes du sevrage ?

  • Pour arriver à un arrêt complet de l'allaitement, la production de lait doit diminuer et le corps doit s'adapter. Pour " informer " vos seins que le besoin de lait est moindre, il faut diminuer le nombre de tétées et le volume de lait absorbé par votre bébé. En assimilant le changement, les cellules productrices de lait vont régresser.
  • Cela ne signifie pas pour autant que le lait va disparaître du jour au lendemain. Il est même fréquent d'en sécréter pendant encore plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Il sera au fur et à mesure réabsorbé dans la circulation sanguine.

Combien de temps " idéalement " devrait durer cette période ?

  • Tout dépend de votre situation, de votre désir de continuer, de celui de votre bébé ou tout simplement de la fin du congé de maternité… Un sevrage est considéré comme progressif à partir d'une quinzaine de jours. Mais vous pouvez diminuer petit à petit le nombre de tétées sur plusieurs semaines ou plusieurs mois.
  • Physiologiquement, chaque femme réagit différemment à la diminution de lait. Si vos seins deviennent douloureux, ralentissez le rythme de suppression des tétées : attendez un peu avant d'en enlever une nouvelle. Quant à votre bébé, il n'appréciera peut-être plus le nouveau goût de votre lait. En effet, lorsque la production de lait diminue, celui-ci devient plus salé.

1 2 3 4